nouvelle cosmologie de mario cosentino

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > James Webb : Comme nous l’avons prédit il y plus de 32 ans on commence enfin à « réécrire l’histoire de la création stellaire. » [1]

James Webb : Comme nous l’avons prédit il y plus de 32 ans on commence enfin à « réécrire l’histoire de la création stellaire. » [1] 8 septembre, 2022

Classé dans : Non classé — mario cosentino @ 6:35

Mario Cosentino

Attention cet article n’est pas terminé. Merci beaucoup pour votre aimable compréhension.

Lien de la référence [1] (le figaro et AFP):

https://www.lefigaro.fr/sciences/de-nouveaux-details-de-la-nebuleuse-de-la-tarentule-reveles-par-le-telescope-james-webb-20220907

« INFO-BRÛLANTE » No 08092022 en date du 08 Septembre 2022

JAMES WEBB: COMME ATTENDU ON COMMENCE ENFIN À « RÉÉCRIRE L’HISTOIRE DE LA CRÉATION STELLAIRE » (voir la citation de la référence [1])

Bonjour,

Citation [1] :

 » Selon l’agence spatiale américaine [ du James Webb] , ce bijou d’ingénierie «ne fait que « commencer à réécrire l’histoire » de la création stellaire».  » Fin de citation. C’est moi qui souligne.

Note: Comme écrit dans la citation grâce aux  » nouveaux détails de la nébuleuse [*] de la Tarentule » on commence à  » *réécrire l’histoire* de la création stellaire » . Or « commencer à réécrire l’histoire de la création stellaire » grâce à cette nébuleuse pourrait très bien être la « première étape » nous conduisant ensuite à la réécriture de l’histoire* de la création de notre Univers…voyons pourquoi ?

Nous savons que « la création stellaire » et étroitement liée aux galaxies. En effet, un ensemble de très nombreuses nébuleuses avec leurs étoiles forment une galaxie. Ensuite les milliards de galaxies forment notre Univers.

Ainsi, « réécrire l’histoire de la création stellaire » (ou la création des étoiles) cela revient à « réécrire l’histoire » des galaxies donc de notre Univers ( pour plus d’informations voir les références [2] et [3]) puisque ce dernier est peuplé de milliards de galaxies.

Ainsi, en simplifiant c’est comme dans la construction d’un « édifice » : dans l’Univers les étoiles sont les petites « briques », les galaxies sont les « poutres » et les très longs filaments cosmiques forment la titanesque « charpente cosmique ». Ainsi, le rôle de cette titanesque « charpente cosmique » consiste à relier les différentes structures qui forment notre Univers.

[*] La nébuleuse de la Tarentule n’est pas une galaxie. Une _nébuleuse_ est un gigantesque nuage de gaz, de poussière et d’étoiles.Tandis qu’une « galaxie » est un ensemble encore bien plus grand réunissant de très nombreuses nébuleuses. Parmi ces nombreuses nébuleuses citons par exemple notre nébuleuse de la Tarentule ou une autre nébuleuse comme Orion et bien encore d’autres nébuleuses. Pour plus d’informations sur la différence qui existe entre les nébuleuses et les galaxies voir sur Internet.

Avec le James Webb nous voilà en prise avec les étoiles pour commencer la « réécriture » de leur histoire: mais, toujours avec le James Webb, où en sommes-nous avec l’histoire des galaxies ? La aussi faut-il « réécrire » leur histoire ? Et, par voie de conséquence l’histoire de notre Univers ?

Avec le James Webb en ce qui concerne l’histoire des galaxies ( ou comme nous l’avons vu à l’histoire de notre Univers) les cosmologistes théoriciens « se penchent » de nouveau sur leurs premières analyses publiées et basées sur les données du James Webb. Pourquoi cette vérification des données du James Webb? Comme déjà signalé c’est tout à fait normal qu’ils « se penchent » une deuxième fois sur leurs premieres analyses et les résultats de leurs calculs. En effet, et cela depuis peu, leurs premiers calculs sont lourds de conséquences pour leur modèle d’Univers standard. Avec ce genre de résultats leur modèle d’Univers dominant est trop « secoué » à la « limite du seuil de rupture »…à la « limite du seuil de l’écroulement » de tout leur l’ édifice bâti en un siècle…

REMERCIEMENTS

Merci beaucoup de partager tous nos articles et notre série de vidéos sans aucune modération…

Salutations respectueuses.

Mario Cosentino

RÉFÉRENCES

[1]

[2] Mario Cosentino : Nos 2 livres se trouvent à la MAISON de L’ASTRONOMIE à Paris. En voici le lien :

https://www.maison-astronomie.com/fr/livres-globes/2667-le-new-big-bang-9782845560239.html

[3] Mario Cosentino : Notre vidéo :

« Big Bang : Crise en cosmologie « réécrire l’histoire de l’Univers… »

https://youtu.be/T6CP4ehEkvg

La « devise » des équations de notre modèle d’Univers du New-Big-Bang-Fractal (NBBF) est:

« PAS DE MORT THERMIQUE POUR NOTRE UNIVERS »

 

Commenter

 
 

Actua_Econmetrics, Noureddi... |
HUBERT AMANI LE CHERCHEUR |
L'environnemnt |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | dfabejay
| titimaquette
| scmathspc