nouvelle cosmologie de mario cosentino

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > Cosmologie moderne : « Panique!  » à « bord » ? La cosmologie moderne survivra-t-elle aux observations du James-Webb ?…

Cosmologie moderne : « Panique!  » à « bord » ? La cosmologie moderne survivra-t-elle aux observations du James-Webb ?… 23 juillet, 2022

Classé dans : Non classé — mario cosentino @ 1:05

Mario Cosentino

Attention c’est article n’est pas terminé. Merci beaucoup de votre aimable compréhension.

« INFO-BRÛLANTE » No 23072022 en date du 23 juillet 2022.

Lien:

https://arxiv.org/abs/2207.09428

TITRE:

UN « CRI » DE « PANIQUE !  » [1] À BORD: ENFIN LA COSMOLOGIE MODERNE PREND L’EAU ! « 

Bonjour,

Un « cri » de « Panique ! » [1] à bord : enfin la cosmologie moderne « prend-elle l’eau ? « 

Ce « cri » de « Panique ! » nous l’attendons de « pied ferme » depuis plus de 30 ans ![2]…chose enfin arrivée, réalisée ! Ce n’est évidemment qu’un début à des événements cosmologiques encore bien plus bouleversements…

Ce « cri » de « Panique !  » il vient d’être lancé par une Équipe de 14 chercheurs le 19 juillet 2022 [1].

POURQUOI CE « CRI » DE « PANIQUE! » ?

Ce « cri » de « Panique ! » a pour cause le fait qu’on observe trop de *galaxies à disque* [1] proches du Big Bang ou proches de la naissance de l’Univers…

Comment expliquer leurs présences aussi « rapidement » ou presque en « simultanée » avec la naissance de l’Univers ?

Cette nouvelle observation met encore une fois de plus les cosmologistes théoriciens standards devant un grave défi pour leur modèle d’Univers…

Dès que nous aurons plus d’informations sur ce nouveau défi cosmologique nous vous tiendrons informés dans les meilleurs délais…

LE JAMES WEBB ET LES « 8 RÉVOLUTIONS COSMOLOGIQUES » MAJEURES SELON LES ÉQUATIONS DE NOTRE MODÈLE D’UNIVERS DU NEW-BIG-BANG-FRACTAL (NBBF)

Concernant notre vision actuelle de notre Univers que vont nous apporter de nouveau ces « 8 révolutions cosmologiques » majeures ?

En voici un résumé en allant à l’essentiel :

● Un Univers ayant un âge bien « supérieur » à 13,77 milliards d’années…

● Un Univers qui a « stoppé » son expansion du fait qu’il est quantique et fractal [3]…

● Un Univers qui « tourne » sur lui-même…et il n’est pas interdit que notre Galaxie la Voie lactée se trouve au « centre » de la « boule » qu’est notre Univers…

● Un Univers qui est « fractal » en « Éponge de Menger » [4]…

● Un Univers dont la distribution de la matière est « inhomogène » …

● Un Cosmos où la matière noire est de l’ « hélium superfluide » à très basse température (à 2,17 K ). Sur ce point les valeurs et les propriétés de la matière noire sont proches des prédictions du NBBF…

● Un Cosmos où l’ « énergie noire » est une sorte de « mer de Dirac » [5] composée d’électrons virtuels.

L’ »ETHER MODERNE » ET LE RENOUVEAU DE LA THÉORIE DE LA « FATIGUE DE LA LUMIÈRE »

Cette « mer de Dirac » est le « vide quantique », l’ « énergie du vide » ou encore le nouvel « éther moderne ». Selon les équations du NBBF cet « éther moderne » fait perdre de l’énergie aux « photons » qui voyagent dans les espaces intergalactiques jusqu’à dans nos laboratoires. Cet « éther moderne » est la cause majeure de la perte d’énergie des photons ayant pour fondement la théorie de la « lumière fatiguée ».

Note: Nous encourageons tous les cosmologistes théoriciens standards expansionnistes à considérer la théorie de la « lumière fatiguée » à la « lumière » de l’ « énergie noire » ou la « constante cosmologique.
Pourquoi ?
Parce que vu sous cet angle là la théorie de la « lumière fatiguée » pourrait rendre tout faux la croyance à un Univers en expansion…Nous comprenons que mettre de côté la « théorie de la « lumière fatiguée » devant ce nouvel « éther moderne » pourrait être extrêmement grave pour l’interprétation d’un Univers en expansion…

● Que cette « mer de Dirac » maintien sa température à 2,726 K . Cette température ultra-froide est la température de notre Univers qui en degrés Celsius correspond à presque – 270 oC.

Note: Cette température ultra-froide est indispensable pour voir briller le Soleil, les planètes, les étoiles, les galaxies, etc.

Cette température ultra-froide de – 270 oC est la température « intrinsèque » de la « mer de Dirac » et donc de notre Univers. Grâce à cette température intrinsèque eh bien notre Univers ne subira (dans le temps) aucune « mort thermique » ni par une « grillade » ni par une « congélation »…

Sur quoi reposent les « 8 révolutions cosmologiques » majeures du NBBF ? »

Aujourd’hui ces « 8 révolutions cosmologiques » de « demain » reposent soit sur des bases observationnelles soit sur des bases théoriques hypothétiques scientifiques de plus en plus plausibles.

Ces différentes bases nous vous les présenterons au fur et à mesure de l’actualité cosmologique qui sera en phase avec les observations du JWST…ou autres observations menées au sol…

PETITE CONCLUSION

Maintenant, grâce aux observations du JWST (et autres observations effectuées au sol) la cosmologie moderne commence-t-elle enfin à « prendre l’eau ! »…

LA COSMOLOGIE MODERNE SURVIVRA-T-ELLE AUX OBSERVATIONS DU JAMES WEBB ?

Aujourd’hui, grâce au James Webb nous commençons à constater facilement que la cosmologie moderne à de très nombreux problèmes graves… des problèmes qui menacent sa « survie ». Nous faudra-t-il revoir « demain » les manuels de la cosmologie moderne en tant que modèle d’Univers exact sur le plan scientifique et cosmologique. Selon un cumul d’indices très forts la cosmologie standard dominante devra être remplacée « demain » par un autre modèle d’Univers…Ce nouveau modèle d’Univers sera le plus proche possible des nouvelles observations astrophysiques du James Webb…

REMERCIEMENTS

Merci beaucoup de partager tous nos articles et notre série de vidéos sans aucune modération..

À bientôt pour d’autres informations de plus plus « brûlantes »…

Salutations respectueuses.

Mario Cosentino

RÉFÉRENCES

[1] Pour l’ expression du mot « Panique! » voir le lien:

arXiv:2207.09428 (astro-ph)

[Submitted on 19 Jul 2022]

Panic! At the Disks: First Rest-frame Optical Observations of Galaxy Structure at z>3 with JWST in the SMACS 0723 Field

Leonardo Ferreira, Nathan Adams, Christopher J. Conselice, Elizaveta Sazonova, Duncan Austin, Joseph Caruana, Fabricio Ferrari, Tom Broadhurst, Jose Diego, Brenda L. Frye, Massimo Pascale, Stephen M. Wilkins, Rogier A. Windhorst, Adi Zitrin

[2] Mario Cosentino : Voir nos 2 livres qui se trouvent à la MAISON de L’ASTRONOMIE à Paris. En voici le lien:

https://www.maison-astronomie.com/fr/livres-globes/2667-le-new-big-bang-9782845560239.html

[3] Mario Cosentino : Voir notre vidéo sur un « Univers fractal » en dimension fractale en « Éponge de Menger :

https://youtu.be/QYy6YXE74JQ

[4] « Éponge de Menger » :

https://tpefractales-montebello.weebly.com/eponge-de-menger.html

[5] « Mer de Dirac » ou « vide quantique ».

La « devise » de notre modèle d’Univers du New-Big-Bang-Fractal (NBBF) est:

« PAS DE MORT THERMIQUE POUR NOTRE UNIVERS »

 

Commenter

 
 

Actua_Econmetrics, Noureddi... |
HUBERT AMANI LE CHERCHEUR |
L'environnemnt |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | dfabejay
| titimaquette
| scmathspc