nouvelle cosmologie de mario cosentino

Bienvenue sur mon blog

 
  • Accueil
  • > Non classé
  • > « ICARE+ » est-il sur le point de se faire « bruler ses ailes »???

« ICARE+ » est-il sur le point de se faire « bruler ses ailes »??? 9 mars, 2017

Classé dans : Non classé — mario cosentino @ 11:33

Mario Cosentino le 09 mars 2017
Bonjour a toutes et à tous,

Cette information n’est pas du tout une provocation mais un défi très respectueux pour tous ceux qui croient encore à l’âge que donne la cosmologie standard dominante à notre Univers et à son expansion…

Voici, donc, un article qui nous montre qu’ « ICARE+ » va (selon les prévisions des équations du modèle d’Univers du « NBBF ») très bientôt se faire « brûler ses ailes »…pourquoi?…car on vient d’observer une galaxie —voir [1], [2] et [3] qui est spéciale du fait qu’elle présente dans l’état,au moins, 2 problèmes graves en même temps. MAIS,en plus, nous allons ajouter 3 problèmes majeurs potentiels car ils font courir le risque de faire bientôt voler en éclats les critères qui sont les fondements de base ou « PILIERS » de l’ « Édifice » qu’est le modèle d’Univers de la cosmologie standard dominante…
Maintenant, voyons en quoi consiste ces 5 problèmes graves…

LE PREMIER PROBLÈME
Le premier problème c’est que cette galaxie n’est qu’à 600 millions d’années seulement après le Big-Bang (z = 8,38).
Or, selon le « NBBF », d’autres galaxies et amas de galaxies doivent êtres observées encore et encore de plus en plus tout près du Big-Bang voir même « COLLÉES » au pire « AVANT » le Big-Bang…

LE DEUXIÈME PROBLÈME
La deuxième surprise, c’est qu’elle contient « UNE VASTE QUANTITÉ DE POUSSIÈRE D’ ÉTOILES ».

LE TROISIÈME PROBLÈME
Or, pour que cette énorme quantité de poussière soit observée cela nécessite, au moins, une génération d’étoiles pour la fabriquée cette « VASTE QUANTITÉ DE POUSSIÈRE ». Cette génération d’étoiles, génératrice de cette POUSSIÈRE, nous fait encore d’avantage rapprocher cette galaxie du Big-Bang…en nous situant à quelques

600 – 200 = 400 millions d’années seulement après le Big-Bang…

LE QUATRIÈME PROBLÈME
Ce problème concerne la durée de ce qu’on appelle la « DUREE DU COLLAPSE ». Le « COLLAPSE » est le temps qu’il faut, à l’Univers, pour mettre en place la formation de cette génération d’étoiles à partir d’un immense nuage de gaz considéré, en général, comme ayant très peu de poussières …

LE CINQUIÈME PROBLÈME
A priori rien n’exclue que cette galaxie pourrait bien avoir un « âge astrophysique » de seulement 1 à 3 milliards d’années—voir plus… Notons que l’ « âge astrophysique » d’une galaxie est indépendant de la remontée dans le temps qui lui est en fonction de la valeur du décalage spectral « z » vers le rouge. Rappelons qu’avec l’observation de cette galaxie qui est l’objet de cet article, dans ce blog, nous avons un z = 8,38. Ainsi, dans l’hypothèse très plausible que cette galaxie pourrait avoir un « âge astrophysique » que de seulement quelques 1 à 3 milliards d’années… alors sa naissance se situerait AVANT le Big-Bang…

Est-ce que nous voyons où est le problème ???… et est-ce que nous devinons qui est ici « ICARE »???…
Signalons, au passage, qu’il existe une galaxie encore plus près du Big-Bang (avec un z~10)…

« L’ÂGE DE NOTRE UNIVERS REMIS EN QUESTION (pour plus de détails voir mon article de fond paru dans la Revue « Espace & Astrophysique N°14, juillet 2016)

Donc, avec de tels records de remontés dans le temps (selon le « NBBF ») il faut s’attendre avec les nouveaux instruments d’observations sur Terre et dans l’espace à bien d’autres galaxies très poussiéreuses et encore et encore de plus en plus « collées » au Big-Bang…affaire très intéressante à suivre de « TRÈS TRÈS PRES »…

N’oublions pas qu’ »UNE RÉVOLUTION SCIENTIFIQUE SE PRÉPARE »…—voir mon article dans ce blog en date du 23 janvier 2017…
Selon les prévisions du « NBBF » cette « RÉVOLUTION SCIENTIFIQUE QUI SE PRÉPARE » concerne, entre autres, la REMISE EN QUESTION DE L’ »ÂGE » DE NOTRE UNIVERS. CET « ÂGE » QUE LA COSMOLOGIE STANDARD DOMINANTE DONNE A NOTRE UNIVERS EST DE 13,77 MILLIARDS D’ANNÉES…
Or, selon les équations du modèle d’Univers du « NBBF », cet « ÂGE » de 13,77 MILLIARDS D’ANNÉES que le modèle cosmologiste standard dominant donne à l’Univers EST TROP PEU…
Pourquoi?…Toujours selon le « NBBF », on va prochainement observer des étoiles,des galaxies,des amas de galaxies et des « murailles de galaxies » BIEN PLUS ÂGEES que nos 13,77 milliards d’années donc BIEN PLUS ÂGEES que notre Univers…
Comment la cosmologie standard dominante va-t-elle résoudre ces observations dramatiques paradoxales???…
N’oublions surtout pas que la cosmologie standard dominante affiche la grande prétention d’être « UNE COSMOLOGIE DE PRÉCISION »…en effet on vient de voir que pour l’ »ÂGE » de l’Univers elle avance un « ÂGE » du Cosmos d’une « PRÉCISION » de 13,77 MILLIARDS D’ANNÉES…

LE « NBBF » EST L’ »ÂGE DE NOTRE UNIVERS
Alors quel âge pourrait-il bien avoir notre Univers?…
Selon certains calculs ont trouve pour un ÂGE MINIMAL de notre Univers un « ÂGE » de 180 MILLIARDS D’ANNÉES…voir dans ce blog…
Cette valeur MINIMALE semble très plausible au regard de certaines observations basées sur les GRANDS VIDES qui composent la TOILE COSMIQUE…
Ce qui est remarquable est qu’un tel « GRAND ÂGE » résout un très grand nombre d’énigmes tenaces et autres problèmes majeurs non résolus dans le cadre de la cosmologie standard dominante…

CONCLUSION

Revenons rapidement à « NOTRE RÉVOLUTION SCIENTIFIQUE QUI SE PRÉPARE »…
Après la publication du livre de l’astrophysicien David Elbaz [4] voici ce que nous lisons dans la Revue Ciel & espace [5]:

 » « Matière noire,énergie noire et trous noirs résonnent comme les trois notes noires du triolet de notre ignorance ». Et si nous étions à l’ AUBE D’UNE RÉVOLUTION EN COSMOLOGIE,comme celles qu’ont déclenchées en leur temps Copernic et Einstein? C’est la question que pose ici David Elbaz. Après un résumé de ce que sont ces trois notes noires,ces trois fantômes qui composent 95 % de notre cosmos, l’astrophysicien du CEA décrypte les différentes illusions dont nous pourrions être victimes,un peu comme Ptolémée et les astronomes de son époque se fièrent à l’illusion que le Soleil tournait autour de la Terre,ce qui les conduisit à convoquer des épicycles pour expliquer le mouvement des planètes. »—C’est moi qui souligne.
Notons que cette « RÉVOLUTION EN COSMOLOGIE » cela fait maintenant quelques 25 ans que je tire la « SONNETTE D’ALARME »—voir la publication de mes 2 livres dans ce blog…
Mon tome 2 (paru en Octobre 2001), avec le prologue de Bernard Milet (astronome à l’Observatoire de Nice), est en vente à la « maison de l’ astronomie » 33-35 rue de Rivoli 75 004 Paris, tél.:01 42 77 99 55.

Maintenant,arrivé à ce stade de nos réflexions et argumentations qu’en pensent les spécialistes???…et vous… chères lectrices et chers lecteurs qu’en pensez-vous???…Merci pour votre réponse!…
Si des spécialistes me répondent je ne manquerais de vous en tenir informés…bien évidemment leur nom restera dans l’anonymat sauf si j’ai bien leur aimable autorisation.
Merci de partager ce blog avec vos connaissances car de grands bouleversements cosmologiques se préparent et son attendus pour « très bientôt »…

Répétons-le…cette « RÉVOLUTION EN COSMOLOGIE » est une affaire très intéressante à suivre puisqu’à ce jour les nombreuses prévisions du « NBBF » se déroulent comme convenues…

Très respectueusement

Mario Cosentino
Enseignant en Mathématiques & Physique
Formation Universitaire en Astronomie & Astrophysique
Conseiller scientifique pour la Revue « Espace & Astrophysique »
Chargé du dossier: « RÉVOLUTION EN COSMOLOGIE »

REFERENCES

[1]

http://www.ago.ulg.ac.be/PeM/News/index_f.php#N2017030902

Poussière (09/03/2017)
Alors que l’Univers n’avait que 600 millions d’années, il y avait déjà pas mal de poussière, indiquent des observations d’ALMA. Puisqu’il n’y avait au départ qu’hydrogène et hélium, les autres éléments observés ici (dont l’oxygène) proviennent de la première génération d’étoiles : cela permet de contraindre la fin des « âges sombres ».

http://www.eso.org/public/australia/news/eso1708/

[2]Astrophysique
Posté par Adrien le Jeudi 09/03/2017 à 00:00
De l’ancienne poussière d’étoiles lève le voile sur les toutes premières étoiles

http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=16074

[3]FUTURA-SCIENCES:
« Grâce à Alma et aussi au VLT, une équipe a pu entrevoir ce qui se passait il y a très longtemps, 600 millions d’années seulement après le Big Bang, au sein d’une très jeune galaxie. Ce qu’ils ont vu les a plutôt surpris. »

http://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-premieres-etoiles-univers-commencent-reveler-leurs-secrets-6463/

[4] David Elbaz: A la recherche de l’Univers invisible Matière noire,énergie noire trous noirs, Odile Jacob, Octobre 2016

[5] L’ILLUSION D’UN UNIVERS, Ciel & espace mars/avril 2017-N°552,page 129.

ICARE+ c’est, bien évidemment, le modèle d’Univers de la cosmologie standard dominante.

 

Commenter

 
 

Actua_Econmetrics, Noureddi... |
HUBERT AMANI LE CHERCHEUR |
L'environnemnt |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dfabejay
| titimaquette
| scmathspc