nouvelle cosmologie de mario cosentino

Bienvenue sur mon blog

 

« L’HORLOGE GALACTIQUE PRISE EN DEFAUT » 28 avril, 2015

Classé dans : Non classé — mario cosentino @ 13:13

NOUVEAU PROBLEME:« L’horloge galactique prise en défaut »

L’AGE DE NOTRE GALAXIE REMIS EN QUESTION? 28 avril, 2015
Classé dans : Non classé — mario cosentino @ 12:35

Mario Cosentino le Mardi 28 Avril 2015

L’AGE DE NOTRE GALAXIE REMIS EN QUESTION ?

Bonjour,

Selon les équations du « New Big-Bang Fractal » (« NBBF ») notre Univers est plus âgé que 13,8 milliards d’années.
Selon la mission Planck l’âge que l’on attribue au Cosmos est de 13,8 milliards d’années.

Or, selon les dernières observations faites au sein de notre Galaxie l’âge même de notre Voie Lactée (notre Galaxie avec un grand G) est remis en question…

Quelles pourraient-être les conséquence de ce type d’observations sur le modèle cosmologique standard qui donne à notre Univers un âge de 13,8 milliards d’années?

Si le modèle standard de l’évolution chimique de notre Voie Lactée est remis en question il semble que cela risque non seulement de fausser l’âge de notre Galaxies mais aussi, par voie de conséquence, l’âge de notre Univers…

Dans ce blog j’ai souvent attiré l’attention que, selon certains indices très forts basés sur un très grand nombre d’observations, notre Univers semble être bien plus âgé que les quelques 13,8 milliards d’années.
Quel âge plausible pourrait avoir notre Univers ?
Réponse :

Il ne semble pas exclu que notre Univers pourrait avoir un âge MINIMAL de quelques 180 milliards d’années…(dans ce blog voir la publication des 2 articles en date du 1 Aout 2013 intitulé :

« AU SUJET DES 180 MILLIARDS D’ANNEES »
et
« UN AGE DE L’UNIVERS D’AU MOINS 180 MILLIARDS D’ANNEES ? »

EST-IL PLAUSIBLE QUE NOTRE UNIVERS SOIT PLUS VIEUX QUE 13,8 MILLIARDS D’ANNEES ?

Voyez ce que pense une équipe de chercheurs :

« Espace – Aéronautique – Astronomie
Pas de Big Bang ?

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/19494.htm

Les théories existantes sur la formation de l’univers ont été remises en question par la découverte d’un anneau de galaxies de 300 millions d’années lumières de long à une distance de 10.800 millions d’années lumières de notre planète.
Une équipe internationale d’astronomes, dirigée par le Dr Paul Francis de l’Australian National University, a fait cette annonce lors d’une conférence de presse en janvier dernier, en soulignant que la théorie du Big Bang ne peut pas expliquer comment un anneau de galaxies si immense aurait pu se créer et avoir le temps d’atteindre une telle expansion en « seulement » 13,7 milliards d’années. L’équipe a donc avancé les hypothèses que l’univers EST BIEN PLUS VIEUX QU’ON NE LE CROIT et que le temps de formation des galaxies est beaucoup plus bref. »—C’est moi qui souligne.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/019/19494.htm

Je vous invite à poursuivre votre lecture de ce nouvel article concernant le problème de l’âge de notre Galaxie…

L’AGE DE NOTRE GALAXIE REMIS EN QUESTION ?

Voici la référence où vous trouverez cette remise en question de l’âge de notre Galaxie :

« L’horloge galactique prise en défaut

Dans le cadre d’une collaboration internationale, des chercheurs de l’Observatoire de Paris ont découvert un groupe d’étoiles géantes rouges énigmatiques, dont l’existence même REMET EN QUESTION LE MODELE STANDARD d’évolution chimique de notre Galaxie, la Voie lactée. Cette découverte fait l’objet d’un article paru dans la revue « Astronomy and Astrophysics » du mois d’avril 2015. »—C’est moi qui souligne.

http://www.obspm.fr/l-horloge-galactique-prise-en.html

Mais quel est l’âge de notre Galaxie?
Réponse :

« Espace
L’âge de la Voie Lactée

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/23353.htm

Une équipe internationale d’astronomes vient de déterminer l’âge de la Voie Lactée grâce au spectromètre UVES du télescope VLT de l’Observatoire européen austral (ESO) situé sur le Cerro Paranal au Chili. L’instrument a conclu que notre galaxie est âgée de près de 13.600 millions d’années avec une marge d’erreur de 800 ans. »

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/023/23353.htm

L’UNIVERS PROCHE OU L’UNIVERS LOINTAIN EST POUSSIEREUX

Référence :
« Enrichissement chimique (27/04/2015)
Des données du télescope Subaru permettent d’étudier l’enrichissement chimique dans des galaxies lointaines (donc vues comme peu de temps après le Big Bang). »

http://www.ago.ulg.ac.be/PeM/News/index_f.php#N2015042802

http://subarutelescope.org/Pressrelease/2015/04/20/index.html

Cette observation concernant l’ »enrichissement chimique » fait partie des nombreux indices très forts en faveur d’un Univers bien plus âgés que 13,8 milliards d’années et en faveur, également d’un Univers qui serait DEVENU GLOBALEMENT STATIQUE après 18 milliards d’années d’expansion quantifiée à partir d’un BIG BANG FRACTAL…(voir les articles dans ce blog).

LE MODELE STANDARD COSMOLOGIQUE BENEFICIERA-T-IL TOUJOURS D’UN SURSIS ? SERA-T-IL MORDU PAR UN « COBRAS » ?

« Satellites / Astrophysique
Un étonnant « COBRAS » pour les cosmologistes »—C’est moi qui met entre guillemets.

« Des OBSERVATIONS QUI REMETTENT EN CAUSE LA THEORIE
Pourtant, comme toute théorie, et celle du Big Bang ne fait pas exception, elle peut être remise en cause à chaque nouvelle découverte. Or au cours de ces dernières années, cette théorie sur la genèse de l’Univers a été particulièrement SECOUEE. L’apparition de nouveaux instruments très puissants comme le grand télescope franco-canadien d’Hawaï ou le télescope spatial Hubble a contribué à ces CONTENSTATIONS. En effet, à partir de ces nouvelles données, des chercheurs américains affirment désormais que l’Univers ne serait plus âgé que de 8 à 12 milliards d’années alors que la théorie fixait cet âge à environ 16 milliards d’années. Cependant, ces dernières estimations sont à leur tour contestées. Autre argument s’opposant à la théorie actuelle, la DISTRIBUTION DES GALAXIES QUI EST IRREGULIERE [à ce sujet lire les articles de mon blog où il est question d'un Univers INHOMOGENE] et semble dessiner une gigantesque structure dont la formation est très difficile à expliquer à partir du Big Bang. Enfin, selon le modèle standard, la « matière sombre » devrait représenter plus de 90% de la masse de l’Univers. Or pour l’instant, cette « matière sombre » n’a jamais pu être détectée. »—C’est moi qui souligne.

http://www.bulletins-electroniques.com/actualites/035/35304.htm

N.B.:rappelons que selon les nombreuses équations du modèle d’Univers du « New Big-Bang Fractal » (« NBBF ») les problèmes que rencontre le modèle cosmologique standard ne viennent pas du tout du BIG-BANG mais le fait de croire que notre Univers est ENCORE en EXPANSION.
Le « NBBF », comme son nom l’indique, ne rejette pas du tout le Big-Bang mais de croire que notre Cosmos soit ENCORE en EXPANSION…

PETITE CONCLUSION
Dans ce qui va suivre je rappelle que j’ai beaucoup de respect pour tous les scientifiques travaillant, de près ou de loin, dans certaines disciplines très compliquées des Sciences de L’ Univers.
Mais en science il faut faire preuve de franchise et parfois, cette franchise, elle est mal interprétée.

Vu le contexte des observations les plus modernes le modèle standard de la cosmologie dominante expansionniste est dans une situation de plus en plus inconfortable…
Toujours selon les prévisions du « NBBF » le modèle d’Univers expansionniste (et non le Big-Bang) ne peut-être que moribond.
Prochainement d’autres observations encore de plus en plus problématiques pilonneront les fondements même de l’  « édifice », qu’est le modèle cosmologique standard expansionniste , jusqu’à son effondrement total…cela sera comme la « morsure » d’un « COBRAS »…
Au regard de la rapidité des observations de plus en plus pertinentes nous comprenons que cette « morsure », prévue dans le cadre du « NBBF », sera dans un avenir très proche…
A bientôt…

 

Commenter

 
 

Actua_Econmetrics, Noureddi... |
HUBERT AMANI LE CHERCHEUR |
L'environnemnt |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | dfabejay
| titimaquette
| scmathspc